Concentré de sourire #1 : MANGER


Cela fait quelques temps que j'hésite à montrer mon blog. Parce qu'il était moche et parce que depuis un mois l'article en première page était déprimant au possible. Mais maintenant que je l'assume un peu plus, graphiquement (c'est pas encore de la folie, mais c'est mieux), qu'écrire?
Je n'ai pas photographié ce que j'ai cuisiné depuis... et comme c'est souvent une application quasi à la lettre de ce que j'ai trouvé sur le net... pas de recette originale à fournir. Il y a certes un article dans les tiroirs mais je n'ai pas encore pris le temps de le finaliser. Rien que de vous en parler, ça me motive à le faire, cela dit!

Enfin bref, tout ça pour dire qu'après des semaines de morosité générale : l'hiver, les attentats, les examens, le stress ambiant... et si on se chouchoutait un peu?

Aujourd'hui, j'ai envie de partager avec vous ce qui m'a apporté un peu de réconfort ces derniers temps (lançage de fleurs inside... une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal, ça fait même du bien).

Je vais découper en plusieurs articles, comme ça, ça fera moins lourd à lire d'un coup, et on fera durer le plaisir ensemble.

Commençons par le plus important sur cette planète MANGER!

Pratiquement chaque fois que j'ai ma grand-mère au téléphone, la même question revient "tu te nourris bien, au moins?" et c'est toujours la même réponse "OH OUI! la nourriture est le dernier point sur lequel je ferais des concessions". Parce que c'est la base du bien-être, ne serait-ce que physiologique, et parce que c'est un plaisir trop important pour le reléguer au second plan. Et quand on n'a pas vraiment d'autres vices, on peut se faire plaisir (tout cet argent que je ne dépense pas à n'avoir jamais touché une clope, je me permets de le mettre de temps en temps dans un BON morceaux de viande ou de poisson... et je ne changerai de camp pour rien au monde!). Alors quand on se fait des bonnes bouffes entre copines, entre copains, avec une bonne bouteille et qu'on est heureux, qu'on se régale... franchement, pourquoi chercher plus compliqué?

D'où viennent mes inspirations culinaires? C'est en me posant la question maintenant que je me rends vraiment compte que certaines sources fluctuent... et d'autres non.

Dans les valeurs sûres à tout jamais de la vie jusqu'à la fin du monde, 2 mecs sont en tête de liste. Un que je connais bien et qui me fait rire en plus (extra bonus) et un autre que je ne connais pas mais que j'aime beaucoup (et qui me fait aussi rire parfois). Dorian et Jamie Oliver. Quel duo de choc!

Il y a aussi l'abonnement à Saveurs que je me suis offert cet été, et puis quelques découvertes sur YouTube dont je vous avais un peu parlé. J'ajoute donc à la liste Donal Skehan et Alex - French Guy Cooking. Oui, oui, tout ça n'est qu'en anglais. Je suis désolée :)

Et puis pour réunir le tout et tomber sur d'autres déliciosités, mon ami s'appelle Pinterest.
Il y a ce que j'ai déjà fait et qui m'a plu.
Il y a ce que je souhaite faire un jour.
Et il y a ce qui se mange et qui est juste beau, sans penser à la réalisation. Parce que la gourmandise passe quand même beaucoup par les yeux.

J'en profite pour vous donner 2 adresses. Il y a quelques années maintenant, j'ai découvert Des Gâteaux et du Pain à Paris. J'ai mangé une religieuse au caramel à tomber par terre. Et on est à la limite entre l'expression et la réalité, tellement c'était bon!!
Vous les trouverez 63, Boulevard Pasteur dans le 15e et 89, rue du Bac dans le 7e.

J'y ai repensé pas plus tard que mercredi, et ce souvenir m'a frappé avec la plus grande douceur.

A 10 minutes à pied de chez moi, j'ai découvert où retrouver exactement la même sensation. C'est rare quand quelque chose est sincèrement si bon. Ca s'appelle C& Choux et, vous l'aurez deviné, on y trouve des choux! Des choux à tomber à la renverse. Vraiment.
Le chocolat liégeois avec son granola au chocolat dans le fond qui apporte un craquant inattendu, et le caramel-vanille-fève-tonka... ça vous arrive souvent de rire en croquant dans quelque chose tellement c'est bon et ça vous rend heureux? Moi, la seule fois avant le choux caramel-vanille-tonka, c'était avec la religieuse!
C'est à Caen, en haut du Chateau, 2 rue Léon Lecornu. Fermez les yeux, croquez et fondez!


Not chocolate bars, but happiness bars #1 : Food

I haven't been comfortable showing my blog lately. Because I thought it wasn't looking nice and because the latest front article was extremely depressing. But now I'm more comfortable with it visually (even though it's not at its best, yet), what to write about?
I haven't taken pictures of what I cooked since... plus I often just follow a recipe I found online, I have no original content to offer. There is a post in the making but I still haven't taken the time to finish it. Now I mention it, it makes me want to!

Anyway, all that to say that, after general gloominess: winter, terrorist attacks, finals, overall stress... what about taking care of ourselves?

Today I want to share with you what put a smile on my face recently (self-love inside... haha, once in a while, it does no harm. It actually does you good).

I am choosing to divide it in several posts. First because it won't be as long to read than in one go and also because then, we'll share the love a bit longer :D

Let's start with what makes this world go round: FOOD!

Pretty much everytime I have my grand mother on the phone, she has the same concern "I hope you feed yourself properly" and I always reply the same way "I SURE DO! Food is the last thing I would make concessions on". Because it is the very essence of well-being, simply because it is thanks to food that your body works properly, and also because it is a not so guilty pleasure too good to give up! When you have no other vice, you can really dig into this one (all that money I save by never having smoked, I allow myself to spend it on a QUALITY piece of meat or fish once in a while... and there is no reason why I should trade it for cigarettes!). So when you have a nice dinner between girls, or with your friends in general, usually with a good bottle of wine, and everyone enjoys the food and the company... why look for something more complicated?

Where do I get inspiration from? Because I'm asking myself the question right now, I realise that some sources do change with time... and some do not!
Those that don't change. Never. Ever. Until the end of time. Are 2 guys. One I know well and who makes me laugh (extra-bonus), and another I don't know personally but I also like very much (and who makes me laugh sometimes as well). Dorian and Jamie Oliver. I'd be curious to see what it'd look like with these 2 in the same kitchen!

I also subscribed to the French Magazine Saveurs, this summer. And there are some I discovered on YouTube this summer. So I add to the list Donal Skehan and Alex, The French Guy Cooking. And for once, you're lucky guys, all that is English friendly material (Dorian's recipes are translated in English, or will be soon, it kinda depends on...).

And to combine them all together and add some more deliciousness, my friend is Pinterest.
There is what I have already done and enjoyed.
There is what I would like to do one day.
And there is what you could eat but you just eat with your eyes because it's out of your league beautiful!

Let me give you a couple of addresses for when you're coming to France.
First one (2 in 1) is in Paris. I discovered it a while back when I went to Paris to get my visa before going to the USA. I had the bestest caramel religieuse probably ever made on this planet. I'm not even kidding.
It is called Des Gâteaux et du Pain (Cakes and Bread, literally)
63, boulevard Pasteur in the 15th arrondissement and
89, rue du Bac, in the 7th arrondissement

And this memory hit me in the face this Wednesday, but the sweetest way possible.

Not far from home I discovered it was possible to taste something as good as the religieuse. It's called C& Choux, and you will find choux everywhere. Choux are puffs. These light round pastries coming straight from heaven!
I tried 2. A chocolat liégeois with crunchy chocolate granola for surprising crunchiness in the middle of such a smooth chocolate cream and topped with whipped cream. The other was caramel-vanilla-tonka-bean. Come on, how often do you laugh while eating because it is so good it makes you so happy and you can't help laughing? It happened to me twice. For the religieuse and the caramel-vanilla-tonka chou.
It's in Caen, near the Castle, 2, rue Léon Lecornu.
Close your eyes, take a bite, and let yourself melt!

2 commentaires:

  1. Tu vis où maintenant, à Caen ? welcome back on your blog ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Nolwenn! Merci. Ça fait du bien de revenir (ça fait partie de mes résolutions 2015 même si officiellement je n'ai pas pris).
      Oui j'habite à Caen depuis bientôt 1 an et demi. Un peu un grand écart depuis Toulouse mais on sait toi et moi que ce n'est franchement pas terrible ;)

      Supprimer