Wise women


Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je suis allée à la bibliothèque... enfin, disons plutôt que c'était presque la première fois, mais sûrement pas la dernière !
Hier soir, j'ai terminé Le Songe d'une Nuit d'Eté de Shakespeare, j'ai donc commencé ce matin un recueil sur New York que ma Maman m'avait offert avant de partir.
Alors attention, comme ça, on dirait que je passe mon temps à lire, et bien non, justement... et j'ai décidé d'y remédier.
J'ai donc voulu aller à la bibliothèque, sauf qu'à cause d'une compétition de je ne sais quel sport qu'on n'a pas en France, dans le terrain le long de la bibliothèque, cette dernière était fermée. Je suis donc remontée dans la voiture, et suis allée dans une autre bibliothèque, à quelques kilomètres (ou devrais-je dire miles?) de là.
J'ai commencé par lire un peu mon bouquin, et puis, ma curiosité me déconcentrant trop fortement, je suis allée traînée du côté des livres de photographie. C'est un domaine qui m'intrigue de plus en plus. Je ne saurai exprimer ce que je ressens, mais ça m'attire énormément. J'ai lu hier ce billet de Beena Paradin sur les personnes qui l'ont inspirée en photographie, et j'ai donc découvert le nom de quelques grands dont je ne connaissais pas l'existence. C'est donc grâce à elle, que parmi les livres que j'ai tirés des étagères, j'en ai pris un de Henri Cartier-Bresson et puis en continuant à regarder les titres et couvertures des différents ouvrages (pas très nombreux), mon oeil a été attiré par un livre intitulé "Wise Women" et c'est de ce livre dont je voudrais vous parler aujourd'hui.
C'est bien simple, je n'ai même pas regretté de ne pas encore avoir de carte de bibliothèque puisque je l'ai lu en entier.... bon certes, ce n'est pas un exploit en soit. Le livre d'un photographe, c'est souvent plus d'images que de texte, mais ce n'est pas pour ça qu'on ne prend pas beaucoup de temps à regarder de près chaque cliché, et à s'arrêter, souvent, pour le regarder un peu plus en détails pour essayer de comprendre ce qui nous touche autant!
Ce livre de la photographe Joyce Tenneson recèle quelques dizaines de clichés de femmes de 65 à 100 ans. Chaque photo est accompagnée d'une phrase de chaque modèle, sur la vie ou la vieillesse. Ces femmes sont soit des inconnues, il y a aussi une ancienne sénatrice du Texas, la créatrice de Mattel, Judi Dench etc.
J'ai été très touchée par chaque photo et chaque témoignage. C'est un très beau livre, plein d'émotions et un magnifique message à propos de l'avenir que chaque femme qui a peur de vieillir devrait lire!

Wise women

Voici un témoignage qui m'a particulièrement touché. C'est celui de Christine Lee (la femme sur la couverture) :
"Le chose la plus importante est d'essayer et d'apprécier la vie - parce qu'on ne sait jamais quand on partira.
Si vous vous levez un matin et que vous avez le choix entre faire la lessive et aller marcher dans un parc, allez marcher. Vous haïriez de mourir et réaliser que vous avez passé votre dernier jour à faire la lessive !".
Ce livre n'a pas été traduit mais vous pouvez tout de même le trouver sur Amazon.

---
Today, for once, I went to the library... well, let's say it was almost the first time, but surely not the last!
Yesterday evening, I finished reading  A Midsummer Night's Dream by Shakespeare so this morning, I started reading an anthology about New York City my mother gave me before I leave.
OK, said like this, it looks like I spend all my time reading but in fact, not, that's my problem but I decided to work on that.
So I wanted to go to the library but because of a lacrosse competition in the field right by the library, it was closed. So I went back in the car and drove to another library a few miles away from there.
First, I read my book a little but then, my curiosity kept me struggling to focus, so I went to the Photography section. It is a topic that intrigues me more and more. I cannot tell what I feel but I am more and more attracted. Yesterday, I read this post by Beena Paradin (an Indian-French cookbook author who also has her own show on the French equivalent of Food Network or Cooking Channel, here in the USA) about the people who inspired her photographer soul. That's how I learnt about some great photographers who I had never heard of before. So, thanks to Beena Paradin, amongst the few books I took out of the shelves, I took one by Henri Cartier-Bresson. Keeping on reading the titles and observing the covers of the (not so numerous) books in that category, my eye was caught by one book "Wise Women" and it is about that book I'd like to talk today.
It's quite simple, I didn't even regret not to have a library card yet because I read the whole book... ok, it was not a miracle. A photographer's book usually contains more pictures than text but it doesn't mean that you don't need a lot of time to look carefully at each photo and you often stop to look at it even more carefully, hoping to understand why you are so moved!
This book by the photographer Joyce Tenneson includes a few tens of photos of women aged between 65 and 100. Each picture is together with a sentence, an affirmation by each model about life and the old age. These women are whether unknown women or better known like a former Texas Senator, the Mattel creator, Dame Judi Dench etc.
I was very touched my each photo and testimony. It is a very beautiful book, full of emotion and a wonderful message about the future that every women who are afraid of aging should read!

Wise women

What Christine Lee (the woman on the cover) said, moved me a lot so I would like to share it with you :
"The most important thing is to try and enjoy life - because you never know when it will be gone.
If you wake up in the morning and you have a choici between doing the laundry and taking a walk in the park, go for the walk. You'd hate to die and realize you had spent your last day doing the laundry!"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire