A Mano pizzeria

Il y a quelques semaines, ma famille me proposait de dîner avec eux à Ridgewood à la pizzeria A Mano. J'ai accepté avec plaisir et, croyez-moi, j'ai bien fait !

A Mano pizzeria

J'ai bien fait, tout d'abord, parce que le cadre est très agréable et nous y avons très bien mangé ! Histoire de manger un peu de verdure, j'ai pris une salade avec de la poire pochée dans du vin rouge, des noix et du fromage de chèvre. Je me suis ré-ga-lée. Et le tiramisu en dessert, n'était pas mal non plus. Si on ajoute à ça un service très agréable et des prix fort raisonnables, que demander de plus? Des produits entièrement faits maison? Et bien, c'est également le cas !

A Mano pizzeria

A Mano pizzeria

A Mano pizzeria

Avec l'addition, un papier annonçait la venue d'un chef pâtissier napolitain pour un cours de pâtisserie et une démonstration. J'ai donc gardé ce papier avec moi en me disant que je m'y rendrais bien.
Le week-end dernier, je suis donc retournée dans ce restaurant pour savoir s'il y avait toujours des places de libres, et donc réserver pour assister au cours du vendredi et à la démonstration du samedi. J'étais déjà toute excitée!
Hier matin, donc, je me suis rendue à A Mano (j'ai trouvé une place pour me garer à 10m de la porte, c'est pas beau ça?) pour connaître quelques secrets du pâtissier napolitain Sabatino Sirica. En une heure, nous n'avons pas pu faire grand chose, mais le simple fait de renouer avec l'art de la pâtisserie et de me sentir en Europe... ça fait beaucoup de bien!

Nous avons donc fait des bignè, ou tout simplement, une pâte à choux non sucrée, à fourrer avec ce que bon vous semble : une crème pâtissière, du fromage, une farce aux tomates séchées, aux olives.... les seules limites étant la consistance qui doit être celle de la crème pâtissière pour pouvoir facilement garnir les choux à la poche à douille, votre imagination et votre goût !

A Mano pizzeria

Aujourd'hui on remet le couvert (et je me suis garée loin mais il y avait encore une heure de stationnement de payée sur cette place... à peine croyable!). Nous avons eu droit à une démonstration de recettes salées et sucrées.
Le chef Antonio, de LA pizzeria Antonio e Antonio à Naples, nous a très simplement expliqué comment faire une bonne pizza, c'est-à-dire une excellente pizza, et le chef Roberto s'exécutait. Ce dernier étant le propriétaire de la Bleecker Street Pizza, pizza n°1 à New York !

A Mano pizzeria

Rien que du beau monde je vous dis! Et on continue.

Sabatino Sirica et son apprenti Raffaele nous ont montré comment faire ces délicieuses pâtisseries dont le nom m'a échappé ! Mais c'était d'un croustillant et d'une finesse...

A Mano pizzeria

A Mano pizzeria

Puis, les secrets du baba au rhum! Le gâteau en lui même, une fois cuit, est dur comme du pain rassi, mais devient moelleux et spongieux à souhait une fois imbibé. Je ne me rappelais pas spécialement avoir déjà goûté un baba au rhum mais j'ai beaucoup aimé. Parce qu'en fait, il n'est pas trempé que dans du rhum, mais dans un mélange d'eau, de sucre et d'un peu de rhum. Tout le parfum, sans l'alcool... ce que je reproche aux babas au limoncello qui sont souvent beaucoup trop forts!

A Mano pizzeria

A Mano pizzeria

Et pour terminer, une autre douceur, juste à goûter, du coup, je suis désolée, je n'ai aucune idée de ce que c'est. Tout ce que j'ai compris, c'est qu'il y avait des fruits confits et que j'ai beaucoup aimé (même si, d'ordinaire, je n'aime pas les fruits confits).

A Mano pizzeria

A Mano pizzeria

Pour les recettes, je devrai les recevoir par email, je vous ferai donc part plus en détail, de chaque chose, un peu plus tard, et au fur et à mesure.

Mon avis sur ces deux petits jours : j'étais très contente !
Comme je l'ai dit plus haut, être avec des passionnés de cuisine, se sentir comme à la maison, c'était vraiment très agréable. Et des petites choses suffisent, quand on est si loin, à vous donner le sourire parce que "c'est comme à la maison", le fait qu'on parle grammes et degrés Celsius m'a suffit. Le fait de comprendre, en gros, lorsque les chefs parlaient italien, sans avoir à attendre la traduction en anglais, j'avoue j'étais toute fière de moi! Et puis, tout simplement, de sortir faire quelque chose par moi-même, sortir du cadre de jeune fille au pair, de ne pas être avec d'autres jeunes filles au pair... (non pas que ça me déplaise, mais de voir autre chose, c'est bien aussi!)
C'était donc une expérience gourmande, enrichissante et très satisfaisante.
Et de côtoyer des chefs de renom, de presque 70 ans, mais avec simplicité et convivialité, c'est la cuisine que j'aime et les moments que j'apprécie le plus!

A Mano pizzeria

Étaient donc présents, de gauche à droite : Rafaelle, Roberto Caporuscio, Antimo Caputo (PDG des farines Caputo), Antonio Starita, le maître des lieux (je pense) et Sabatino Sirica.

Si jamais le vent vous poussait jusqu'ici, je vous conseille donc vivement de vous arrêter dans ce restaurant :

A Mano
24 Franklin Avenue (au coin de Chestnut Street)
Ridgewood, NJ
+1 (201)-493-2000
www.amanopizza.com

3 commentaires:

  1. Les patisseries dont le nom t'a échappé, ce sont des sfogliatelle; c'est très dur d'y échapper quand tu vas prendre un café pour le petit déjeuner en Italie :-)

    RépondreSupprimer
  2. ah bah merci pour la précision, je serai moins bête ce soir ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ahah bien sûr que t'as aimé le baba au rhum ! ^^
    alcoolique va !

    RépondreSupprimer