08/08/08

Bon, bon, bon...je sais que ça sent sérieusement le renfermé mais c'était soit mon blog soit moi et j'ai égoïstement choisi de me sortir ! Tant mieux pour vous, ça me fera des choses à vous racontez (plus les articles que je devais programmer mais j'ai pas eu le emps avant de partir. C'est ça les vacances, on fait jamais ce qu'on veut parce qu'on vit plutôt le moment présent).

Donc !!!!
Aujourd'hui, nous sommes le 8 août 2008 et pendant que nombre de touristes se font dorer la pillule sur le bassin (en espérant pour eux qu'ils ont un meilleur temps qu'ici) c'est, au moment où j'écris, la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin. Et sans le faire exprès, NON, sans le faire exprès, j'ai fait un chinois ! Alors je pourrais dire que c'est une première mais non, c'est une troisième ENFIN réussie !
En fait, j'avais déjà essayé d'en faire en suivant la recette "inratable" de Anne ici. Sauf que MOI, je suis assez douée pour la rater ! Bon, pour cette première fois, c'est sûrement parce que la levure que j'avais, ça faisait looooongtemps qu'elle était dans le placard. La deuxième fois ? Pourquoi je l'ai râtée ? Vous n'avez pas d'autres questions, non ! Et là, mais alors là ! Youhou !!! La pâte a levé !! Yeeha !!!! Alors, telle un trophée, je peux brandir ce beau morceau de pâte !!
"Je suis un peu émue, excusez-moi...Je voudrais d'abord remercier ma mère pour avoir acheté une MAP car c'est elle qui a tout fait. Mais aussi Anne pour sa super recette. Et puis vous tous..."

Je vous raconte pas ma joie quand j'ai vu à quel point c'était possible de voir cette fichue pâte de lever !!
Bon aller, il ne faut pas tout rater maintenant ! Alors, je la passe au rouleau, je la plie, je la repasse au rouleau, je la replie...
Zou, un peu de crème pâtissière, des pépites de chocolat, un moule...
Hop, dans le four !
OH MIRACLE ! C'est beau, ça sent bon, c'est cuit, c'est gonflé (c'est à dire qu'il y a devant moi 1 chinois et pas 7 espèces de pains aux raisins trop hauts, sans raisins et hyper COMPACT !). Ahhhhhh, je ne résiste pas au plaisir d'en couper un morceau tout de suite pour voir comment c'est dedans. Mou pour l'instant mais cuit, je sens que ça ne va pas faire long feu !

Bon, allez, je suis sympa, je vous montre :
vacances_2008_042a
juste à la sortie du four, je vous raconte même pas le délice de l'odeur

vacances_2008_043a

vacances_2008_044a
le chocolat coulait presque...bah du coup j'ai pas résisté, je me suis brûlé mais je l'ai mangé...

Update du 11 août :
Je n'avais pas fait attention mais cet article est mon 100ème post !!!

6 commentaires:

  1. content de te relire sur ton blog ! en plus avec un bon chinois au chocolat bien fondant !! que du bonheur ^^
    Posté par loupiti, 11 août 2008 à 19:04

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les chinois...ceux qu'on mange. Je m'en ferais bien mais je sais que je serais la seule ici à en manger et ça fait un peu gros mais après tout je peux m'en faire une version individuelle! Le tien est magnifique et très haut comme j'aime!!!
    Posté par Frijoles, 11 août 2008 à 14:20

    RépondreSupprimer
  3. Les débuts en boulange ce n'est jamais évident mais on progresse vite ! Ca fait plaisir de te relire. Bisous
    Posté par Papilles&Pupille, 09 août 2008 à 10:00

    RépondreSupprimer
  4. OUAIS! you're back!!!!! YOO-HOO!! des bises
    Posté par mook, 08 août 2008 à 18:55

    RépondreSupprimer
  5. OUAIS! you're back!!!!! YOO-HOO!! des bises
    Posté par mook, 08 août 2008 à 17:33

    RépondreSupprimer
  6. bravo!

    bon ben si tes vraiment sympa
    tu nous le montres pour de vrai!
    la prochaine fois quon se voit!!
    Posté par stella delarhune, 08 août 2008 à 17:22

    RépondreSupprimer