Produits du Pays Basque

Suite à mon article précédent sur le soufflé au fromage et aux piquillos, j'ai eu l'idée et l'envie de vous faire découvrir quelques produits du pays basque.

Celui de base, que la plupart d'entre nous connaît, c'est bien évidemment, le piment d'Espelette ! Présenté en tresses séchées au soleil pour la déco ou en poudre pour la cuisine, il intervient dans tous les plats locaux. Attention, ce n'est pas du piment oiseau, je dirais que c'est à peine plus fort que le poivre et que ça change du goût et de la couleur du poivre.

Produits du Pays Basque

Il existe aussi en gelée, compote, coulis, dans la moutarde (idéale mise en fond de la tarte à la tomate !!)... Notez que dans les Landes, les piments doux verts sont mangés en salade et dans l'omelette, c'est très bon mais prenez garde, même si sur les étales où la mention "piment DOUX" est affichée, il y a des erreurs car beaucoup sont loin d'être doux et je peux vous assurer par expérience, qu'une salade de tomates avec des piments doux qui ne le sont pas, c'est juste "direction poubelle" ! Donc si vous achetez vos légumes chez le primeur ou chez un agriculteur, n'hésitez pas à redemander s'ils sont bien DOUX !

Produits du Pays Basque Produits du Pays Basque


L'autre produit de base du Pays Basque est le cousin du piment, le poivron ! Le plat basque le plus connu à base de poivrons et de tomates est bien sûr la Pipérade, le plus souvent dégustée, mélangée à des oeufs brouillés ou du riz. Les petits poivrons rouges conditionnés en bocaux de verre sont les "pimientos del Piquillo" ou plus communément appelés Piquillos. C'est cette variété de poivrons que l'on farci à la morue en Espagne et au Portugal (je sais, je me répète mais bon). On a la chance de les trouver dans les grandes surfaces du sud ouest (la limite étant, je pense, la gironde, pas plus au nord). Les piquillos peuvent se cuisiner en remplacement des poivrons traditionnels (et c'est ce qu'il se passe chez moi, aussi pas fainéantise car c’est moins long à faire cuire. De plus, on en trouve des boîtes où ils sont déjà coupés en lamelles : idéal pour les fajitas !). Et comme je vous le disais dans la recette du soufflé, les piquillos existent aussi en purée (que vous pouvez certainement réaliser en mettant ceux entiers dans le blender).

Produits du Pays Basque Produits du Pays Basque


Passons aux plats ! Un des plus connu, je pense, c'est l'Axoa de veau (prononcez "achoa"). C'est tout simplement du veau haché ou coupez en touts petits morceaux suivant s'il est servi en entrée ou en plat, cuit avec des poivrons (et bien sûr, sans poivre mais avec du piment). Comme tout plat mijoté, plus c'est cuit, recuit et rerecuit, meilleur c'est (enfin il ne faut pas non plus que ça cuise 100 fois parce que je ne pense pas que la viande, surtout si elle est juste coupée, apprécie tant que ça). Il s'achète également en bocaux et est décliné en version boeuf et, bien sûr, version canard. L'axoa est accompagné de pommes de terre ou de riz.

Produits du Pays Basque

Deux autres plats que l'on a l'habitude de manger à la maison : le Marmitako, soit une sorte de ragoût de thon. C'est délicieux.

Produits du Pays Basque
Et le préférer de mon Papa, ce sont les "Calamares in su tinta" ou plus simplement, les calamars à l'encre. C'est très bon, il faut juste aimer l'encre. Comme du poisson, ça se sert le plus souvent avec du riz. (les calamars et les chipirons, c'est la même chose).

Ensuite, au niveau des sauces, ils inventent, c'est fou. Après les sauces basques traditionnelles douces ou fortes, ils font aussi du ketchup artisanal...

Il y a aussi différents pâtés, au Piment d'Espelette qui sont légèrement relevés et absolument succulents.

J'ai également oublié de vous parler du Lomo. Bien sûr, au niveau viande, il y a le canard et le jambon de Bayonne mais le lomo est encore plus local, à mon avis. C'est en fait du filet de porc mais très parfumé au piment. Je dis bien parfumé car ce n'est pas du tout piquant ! Anne de P&P l'utilise dans un tian qui a l'air plus que fameux (mais que je ne l'ai malheureusement pas encore goûté).
Si vous avez une plancha (ou que vous profitez de votre voyage pour en aquérir une), il y a une recette toute simple et délicieuse que j'ai mangé chez une tante :
Vous avez besoin de poivrons rouges, verts, de tomates et d'oigons et bien sûr, de lomo.
Faites revenir les légumes mélangés et coupés en lamelles (par exemple). Quand ils sont cuits, mettez-les dans une casserole (un récipient en terre, c'est pas mal non plus car ça garde la chaleur plus longtemps) posée dans un coin de la plancha. Faites cuire des tranches de lomo (c'est très rapide) que vous poserez ensuite sur les légumes et laissez le tout sur la plancha jusqu'au moment de servir quand tout le monde a fini sa sangria ;-).


Pour ce qui est des spécialités de base, je pense avoir fait le tour (j'ai oublié le Poulet basquaise mais bon, ça on ne le présente plus. Enfin, je le rappelle, c'est une cuisse de poulet avec de la pipérade).

Je peux maintenant vous aiguillez pour ce qui est de "mais où est-ce qu'on trouve tout ça ??" Bien sûr, le plus simple, c'est d'aller à Espelette, un village tout petit et très mignon d'où vous pourrez ramener, en plus du comestible, du linge et des chaussures, vous savez les espadrilles compensées à la mode ? Et bien sûr de la vaisselle en terre (mais de vous à moi, c'est très cher et vous êtes si près de l'Espagne que vu la différence de prix, ça ne vaut pas trop le coup de dépenser vos deniers côté Français pour ce genre d'articles). ATTENTION : si vous voulez payer le prix "normal" j'oserais dire, n'y allez surtout pas en saison ! La différence des tarifs est impressionnante.
Pour ce qui est des magasins, le village a beau être petit, il n'y a presque que ça donc faites votre choix. LE magasin, je pense, c'est "la table et le piment" qui est un tout petit magasin mais où vous trouverez à coup sûr la purée de piquillos. Sinon, allez à celui qui est sur la parking duquel on voit l'hôtel (dont j'ai mis la photo en haut), pas le parking de derrière (je ne me rappelle plus son nom, je vous le dirais quand je retrouverais le papier).
Vous retrouverez également pas mal de produits dans les grandes surfaces des villes environnantes (Bayonne, Anglet, Biarritz, Saint Jean de Luz...)


Produits du Pays Basque

Si vous ne pouvez vous déplacer, je vous conseille le site de la maison ACCOCEBERRY qui vend la plupart de ses produits en ligne (c'est la marque que vous retrouverez en majorité sur place). Pour être de fervents acheteurs de leurs produits, je peux vous dire que ce sont des produits de qualité, avec un grand choix. Les plats cuisinés qu'on ramène à Bordeaux le prouvent, on voit bien que c'est relativement artisanal (ex : les chipirons à l'encre ne sont pas des élastiques ! enfin la plupart du temps, ça peut sûrement arriver qu’il y en ai un moins bon que les autres).

Pour manger dans le coin, là tout de suite maintenant, je ne sais pas.
Nous avons passé 4 jours à Bidart le week-end du 14 juillet. Ce que je peux vous donner pour l'instant sera donc plutôt dans le BAB (Bayonne Anglet Biarritz):

· Nous avons couché au Motel Mil à Bidart

· Nous avons mangé à l'Auberge du Petit Bayonne

· Il y a deux ans, nous avons manger mexicain dans un café sur la plage d'Anglet, délicieux et très copieux. Le Chili's café - Terrasses Chambre d'Amour - 40, avenue Rayon Vert - 64600 ANGLET - 05.59.03.56.84

· Il y a aussi Le Rio Grande Saloon à Anglet, un Buffalo Grill mais en mieux : 62, avenue de Bayonne - 64600 ANGLET - 05.59.15.12.86

et d'autres mais on verra plus tard

1 commentaire:

  1. Parler du Pays Basque, c'est dangereux. Pas pour les bombes,non, mais pour les querelles de chapelles. Quand ont sait que sur les trois provinces basques françaises, aucune ne parle tout à fait la même langue, bon, on a compris. Les basques de la Soule diront que le vrai Pays Basque, c'est chez eux, et ceux du labour (de la côte), diront la même chose. La basse navarre, n'en parlons même pas. Donc produits basques = vite polémique. Enfin pour ceux qui chipotent, hein, on est d'accord.
    La piperade telle que je la connais est le plat du pauvre: des piments, et pas poivrons, mais surtout du PAIN! Servi avec des oeufs aux plats, pas d'oeufs brouillés dedans.

    Chouette billet.
    Posté par mook, 14 septembre 2007 à 21:06

    RépondreSupprimer